Best Of The West est un circuit exceptionnel avec un concentré du meilleur de l’Ouest américain.

Un trajet d’environ 3.900-4000 km de chevauchée fantastique reliant Los Angeles à San Francisco par les plus beaux parcs nationaux des Etats-Unis. Ce circuit très complet est un pur mélange de grandes villes, parcs, désert, océan, montagnes avec de petites étapes (en moyenne environ 340 km/jour bref un circuit fait pour les amoureux des grands espaces qui souhaitent en profiter sereinement. 

Partez pendant 19 jours et 17 nuits , seul ou accompagnée (cf nos deux formules : Mototour ou Accompagnée), pour une expérience hors norme. Découvrez également différentes ambiances pendant ce voyage éclectique qui passe entre autre en territoire Navajo (peuple amérindien) , quelques tronçons de la mythique Route 66 , une nuit en plein cœur de la Death Valley National Park avant d’achever votre périple sur les pentes de San Francisco, au charme exceptionnelle.

Retrouvez-le sur notre site internet  http://www.american-motors-travel.com/. A savoir, ce circuit est également proposé en formule Autotour (en voiture donc).

Entrez en un clic dans la LÉGENDE !

Véritable concentré de bâtiments officiels monumentaux, Washington est la capitale des Etats-Unis. A l’inverse des autres villes du pays, cette capitale est indépendante et ne fais partie d’aucun état, elle dépend directement du gouvernement fédéral. Depuis plus de 200 ans, cette ville emblématique est le siège du gouvernement fédéral. En effet, tous les présidents des Etats-Unis qui se sont succédé depuis 1800 ont eu pour résidence durant leurs mandats la Maison Blanche. La ville se différencie également de la plupart des autres villes américaines car la construction de gratte-ciel y est interdite. La ville détient donc une architecture de faible hauteur et un héritage de l’architecture coloniale.paysage architecture structure ciel bâtiment palais ville Paysage urbain symbole scénique drapeau point de repère extérieur historique tourisme Président États Unis Hdr des nuages Colonnes célèbre biens Washington DC la maison Blanche

De ce fait, Washington est une ville très agréable à visiter avec ses monuments époustouflants.

Cette ville au patrimoine culturel, architectural et artistique particulièrement riche se compose de nombreux musées, mémoriaux, parcs, bâtiments officiels et de multiples activités y sont praticables.

Il est possible d’en apercevoir quelques uns de manière très sympathique en faisant une balade en bateau sur le Potomac. Flâner dans le Mall est également à faire, que ce soit en vélo ou à pied l’expérience est très enrichissante. En effet, le Mall s’étend sur près de 3,5 km de long entre le Capitol et le fleuve Potomac. Ce parc comprend les principaux monuments incontournables de la capitale. En effet, vous y trouverez le Washington Monument, le Capitol, le National Museum of American History ainsi que d’autres merveilles. Pas exactement dans le Mall mais juste à côté se trouve le majestueux Lincoln Memorial avec sa « Reflecting Pool », le Vietnam Veterans Memorial, le World War II Memorial, le Martin Luther King Jr Memorial ainsi que pleins d’autres mémoriaux comme celui de la guerre de Corée ou ceux pour les présidents Roosevelt et Jefferson.

Ce mythique lieu saura vous surprendre et vous faire vivre toutes les émotions qui y sont passées. Non loin de là se trouve également la célèbre Maison Blanche ainsi que l’obélisque du Washington Monument. Il est possible d’y monter et d’admirer du haut de ses 169 mètres une vue imprenable sur la capitale.

Washington possède également de nombreux autres trésors comme le Rock Creek Park qui est un immense park naturel à ne pas manquer mais aussi, toujours dans le formel, le pentagone et tous les musées environnants.

Retrouvez nous vite sur http://www.american-motors-travel.com/ pour organiser le meilleur road trip qu’il soit !

La conduite aux Etats-Unis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En faisait confiance à American Motors Travel vous choisissez de participer à un road trip inoubliable. Pour que ce voyage exceptionnel, le reste, vous devez savoir quelques petites choses quant à la circulation aux Etats-Unis.

Le code de la route ne diffère pas trop du notre français mais cependant il y a quelques subtilités qu’il est bon de connaitre pour s’assurer un voyage sans embarra.

Tout d’abord, la première accommodation qu’il faudra avoir est relative aux feux de signalisation. A l’inverse de la France ou des pays européens, aux Etats-Unis on ne s’arrête pas au niveau du feu. Nos compatriotes outre Atlantique possèdent des feux qui sont de l’autre côté voir au dessus de l’intersection. Ainsi le fait de s’arrêter au niveau du feu serait dangereux dans la mesure où vous serez en plein milieu de l’intersection. La couleur des feux ne changent pas (il s’agit comme ici du vert – orange – rouge).

Le panneau « Turn on red » permet de passer au rouge pour tourner à droite. Ceci est uniquement pour tourner sur la première à droite et fonctionne comme un stop. Ainsi il faut marquer l’arrêt et s’assurer qu’il n’y ai aucune voiture susceptible de passer devant nous ni de piéton d’engagé sur le passage clouté. Si vous n’apercevez pas ce panneau ou si son contraire « No turn on red » alors ne tentez rien et procédez comme un feu rouge standard.


Aux Etats-Unis, les panneaux
Stop fonctionnent comme chez nous. Il faut marquer l’arrêt total et repartir lorsque la voie est dégagée. Cependant de nombreuses intersections contiennent des stops un peu particuliers. En effet, nombreuses sont avec des stops « three ways stop » ou « all ways stops ». Le panneau « all ways stops » signifie que toutes les voies de l’intersection possèdent un stop. Il n’y a pas de cédez le passage, la règle qui s’applique est celle du premier arrivé. Ainsi le premier qui est arrivé et qui a totalement marqué l’arrêt passe.

Le panneau « Yield » est un simple cédez le passage comme chez nous, la seule différence est que le panneau en triangle est inversé.

Pour se croiser à une intersection vous avez surement pour habitude de passer derrière la voiture pour tourner. Aux Etats-Unis il faut passer devant la voiture d’en face pour tourner mais ceci est généralement indiqué par des marquages au sol.

Les panneaux « Right lane must turn right » ou « Exit only » signifient respectivement que vous êtes sur une voie qui tourne obligatoirement à droite ou qui sort de l’axe.

 

 

Les « carpool lanes » sont des voies réservées aux véhicules de deux personnes ou plus. Cette voie est généralement celle le plus à gauche et elle encourage le covoiturage.

 

Une règle que ce pays prend très au sérieux est la priorité des véhicules d’interventions. Ainsi si un véhicule avec sirène et gyrophare arrive vers vous, vous devez impérativement vous arrêter et vous ranger pour leur faciliter le passage et si vous voyer un véhicule en intervention sur la bande d’arrêt d’urgence vous devez laissez une voie de sécurité si cela est possible.

Les bus scolaires ont un régime un peu particulier. Quand un bus scolaire marque l’arrêt pour la descente des passagers, il est interdit de passer. Ainsi quand le panneau stop du bus et ses lumières s’allument, vous devez vous arrêter et attendre qu’il reparte. Si vous êtes dans le sens inverse du bus et que vous le voyez s’arrêter, la seule option que vous ayez pour continuer votre chemin est l’existence d’une séparation entre les deux voies (terre-plein central, barrière, béton…).

Un panneau assez rare mais à ne pas négliger est « one car at time » ou « on car per green ». Il s’agit d’un panneau d’insertion sur l’autoroute. Quand celle-ci n’est pas fluide ce panneau vient obliger l’insertion des véhicules un par un sur l’autoroute.

Pour le stationnement, prenez garde car il faut faire attention à de multiples panneaux. En effet, à certains endroits le stationnement dépend de des heures, des jours, de moments interdits aux non riverains, à la limite dans le temps etc.… Si vous n’êtes pas sûr de vous, demandez à quelqu’un ou trouvez une place sûre pour ne pas avoir de mauvaise surprise. De plus, il est interdit de se garer devant une bouche incendie et comme pour les angles de rue il faut laisser une distance de 5 mètres entre le véhicule et la bouche d’incendie ou l’angle de la rue.

Le téléphone au volant est interdit dans quelques états comme la Californie ou le Nevada mais pas dans tous. Cependant nous vous déconseillons tout de même d’utiliser votre téléphone sur la route.

De même pour le port du casque qui est obligatoire dans certains états comme la Californie ou le Nevada mais pas dans tous. Nous vous conseillons de toujours porter votre casque pour les raisons évidentes de sécurité et d’assurance.

Passages à niveau aux Etats-Unis sont assez peu ordinaires. Le panneau de signalisation du passage à niveau est rond, jaune, barré d’une croix et contenant les lettres « RR » (railroad). Il est normalement suivi d’une barrière et d’un signal sonore toutefois tous les passages à niveau ne sont pas balisés et ne possèdent pas forcément de barrière (car uniquement les voies ferrées publiques en ont l’obligation). Ainsi soyez très vigilants à l’approche d’un passage à niveau et ne vous laissez pas surprendre par le sifflement du train qui annonce son approche.

Désormais vous connaissez tous les secrets pour la conduite aux Etats-Unis, il ne reste plus qu’à nous contacter pour qu’on vous organise VOTRE roadtrip ! Retrouvez nous sur http://www.american-motors-travel.com/

Zoom sur : « Le Dakota Du Sud » (South Dakota)

Situé au Nord des Etats-Unis, le Dakota du Sud est situé à l’Ouest des plaines du Midwest. Cet Etat américain possède un climat continental lui permettant d’avoir des hivers froids et secs ainsi que des étés chauds et semi-humides. Il s’agit d’un vaste Etat, relativement peu peuplé mais qui offre de belles surprises. En effet, de nombreux lieux sont à découvrir ainsi que des événements hors du commun.

La Bike Week Sturgis Rally est un événement inratable pour tout motard souhaitant participer à l’un des plus gros rassemblements de bikers au monde. Et oui, depuis 1938 la petite ville de Sturgis (7 000 habitants) voit débarquer plusieurs centaines de milliers de motards au mois d’août. Cette année, pour être de la partie, il faudra s’y rendre entre le vendredi 03 août et le dimanche 12 août. Si vous souhaitez faire rugir le moteur de votre moto ou contempler celui des quelques 500 000 autres participants vous savez où vous rendre pour de la folie américaine pure et simple. De plus, une fois sur place, des petites balades ainsi que des découvertes de lieux époustouflants vous attendent. A commencer part Rapid City qui se trouve à moins de 50 km et qui fait un très bon point de chute. Cette petite ville très sympathique se trouve à proximité de six parcs nationaux. Les six parcs nationaux ne sont autres que Badlands National Park, Devils Tower National Monument, Jewel Cave National Monument, Wind Cave National Park, Minuteman Missile Silo National Park et le célèbre et incontournable Mont Rushmore avec son homologue indien, le Crazy Horse. 

Le Mont Rushmore est cette célèbre montagne dans laquelle les visages de quatre présidents américains (George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln) ont été sculptés. Ces visages de près de 18 mètres de haut son vraiment exceptionnels et son presque unique en leurs genre. En effet, il ne s’agit pas là de la seule sculpture à flan de montagne. L’autre sculpture au projet totalement démesuré est Crazy Horse Memorial. Egalement dans les Black Hills, ce monument n’est pas très loin du Mont Rushmore. Les dimensions finales de la sculpture devraient être de 195 mètres de longueur pour 172 mètres de hauteur. La tête quant à elle mesure déjà 27 mètres de haut (presque 10 mètres de plus que celles du Mont Rushmore). A ce jour, seule la tête est en partie terminée et le bras ébauché.

Le parc national des Badlands est une réelle splendeur, sa superficie dépasse 980 km² et il est voisin du State Park Custer, situé à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest, à vol d’oiseau. Badlands signifie « mauvaises terres » ou Mako Sitcha pour les Sioux. Avec un tel nom, le voyageur est en droit de se demander ce qui l’attend. Déjà, au XIXème siècle, alors qu’il traversait ces paysages sans douceur ni consolation, un pionnier écrivait « pas de bois, pas d’eau, pas de pierre, rien ici pour s’installer ». Pourquoi alors un tel parc ? Pour sa fabuleuse collection de fossiles, surtout éparpillée dans la section septentrionale des Badlands et que l’on découvre le long du bien nommé chemin Fossil Exhibit Trail. Pour qui n’y connait rien en paléontologie, en théories darwiniennes et autres sujets pointus, il faut savoir que pour les spécialistes du monde entier, les trésors fossilisés de Badlands National Park permettent d’étudier l’évolution d’espèces de mammifères, en particulier celles des mammouths, des bisons, des chevaux, des rhinocéros et des moutons. Ils ont ici, à portée de main, un gisement étourdissant.C’est également ici, au centre de Ben Reifel que l’on peut avoir une vue panoramique sur les paysages tourmentés des Badlands : buttes, pinacles et flèches de roches rose pâle, jaune et gris clair, et au-delà, de vastes prairies qui filent vers l’horizon et que traversent des troupeaux de bisons et des hardes de cerfs. 

Retrouvez dès à présent tous nos circuits sur http://www.american-motors-travel.com, dont l’un de nos best-sellers le Far West Tours.

LE SECTEUR DE KOLOB CANYONS FERMÉ JUSQU’À FIN 2018  : beaucoup moins connu que le Zion Canyon et la Mount Carmel Highway (UT-9 la fameure route goudronnée en rouge) qui permet de traverser le parc avec des paysages spectaculaires (mais tout de même un peu moins que ceux de Zion Canyon), Kolob Canyons permet une alternative loin de la foule, particulièrement en été et une découverte différente de ce parc.

Kolob Canyons est la partie nord-ouest du parc, située à la sortie 40 de l’I-15 , à 64 km de Zion Canyon et à 27 km au sud de Cedar City. Elle est essentiellement composée d’une scenic drive de 8 km qui s’enfonce dans le parc avec différentes points de vue et départs de trails.

 

A compter du 1er mai 2018 le site sera sera fermé au public. La raison est simple : travaux ! Entre pour la route et améliorer la majeures parties des infrastructures certaines (parkings, aires, trottoirs et des toilettes …).

Pendant la durée des travaux, toute la Kolob Canyons Rd, le Visitor Center et le parking à proximité de l’I15 seront fermés. Taylor Creek Trail, Timber Creek Overlook Trail et Lee Pass Trailhead, ainsi que tous les autres points d’intérêt sur la Kolob Canyons Rd, seront donc inaccessibles. Il sera possible d’accéder au La Verkin Creek Trail et à Kolob Arch en passant par le Hop Valley Trail (dont le trailhead se trouve sur Kolob Terrace Rd, secteur qui reste accessible). 

Nous restons bien évidemment à votre disposition pour toutes informations supplémentaires. Contactez-nous via ce lien 

Toute l’équipe d’AMT vous souhaite une excellente journée 🙂

 

Troisième plus grande ville des Etats-Unis, Chicago comporte une véritable forêt de gratte-ciel. Situé dans l’Illinois, sur la rive Ouest du lac Michigan, Chicago est la plus grande ville du Middle West. Le centre ville, nommé le Loop, se compose d’un grand nombre de buildings tous plus impressionnants les uns que les autres et encerclés par un célèbre métro aérien.

De nombreux musées sont également à voir, tels que le célèbre Art Institute of Chicago, mais aussi le Museum Campus, situé dans Grant Park au bord du lac, et qui regroupe l’Adler Planetarium & Astronomy Museum, le Field Museum et le Shedd Aquarium. Pour les amoureux du shopping, la rue à ne pas manquer est Magnificient Mile. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une rue d’un mile (soit 1,6 km) bordée de boutiques et allant de la rivière de Chicago à Oak Street. L’histoire passionnante de cette ville l’a façonnée au cours du temps et a laissée une importante identité sur la ville. Avec son imposant patrimoine culturel, Chicago offre pas moins de 200 théâtres, 46 somptueux musées, un orchestre symphonique considéré comme l’un des meilleurs au monde, de nombreux clubs de blues et de jazz. Ses nombreux parcs, ses magnifiques bâtiments et monuments présents dans toute la ville en font une ville très agréable. 

La mythique Route 66 : En effet venez là où tout a commencé au guidon d’une somptueuse Harley. Partez de ce point où tant de bikers sont passés… Et visitez les bords du Lac Michigan . Parcourez également les abords de cette ville légendaire aux charmes déroutants et venez notamment suivre un concert dans de nombreux lieux historiques. Profitez de l’architecture spectaculaire de cette ville déroutante via métro aérien, bateau ou en flânant (pour les courageux n’ayant pas le vertige, un passage à la Willis Tower est presque une obligation). Après avoir profiter de cette magnifique journée vous pourrez ainsi entamer une escale pour Milwaukee (Musée Harley-Davidson) puis une Route du Blues, une Route 66 ou un Voyage Sur Mesure en moto ou voiture.

A très vite sur AMT le spécialiste des voyages motorisés en Amérique. 

 

 

San Francisco, en Californie du Nord, est une ville vallonnée à la pointe d’une péninsule entourée par l’océan Pacifique et sa baie. Située à 406 miles au nord de Los Angeles, San Francisco est un peu l’antithèse de cette dernière. Mosaïque de populations, cette ville tournée vers la mer symbolise depuis les années 1960 l’espérance d’une vie meilleure pour de nombreux exclus ou marginaux de la société américaine – à commencer par les minorités ethniques ou sexuelles. San Francisco est une ville incomparablement différente du reste des États-Unis par sa diversité culturelle, son anticonformisme, sa tolérance et son regard tourné vers l’extérieur. La City by the Bay s’affirme avant tout par sa diversité ethnique et sa multiculturalité.

Partez à la découverte du mythique Golden State Bridge, ce fameux pont qui apparaît dans presque toutes les cartes postales de la ville. Profitez-en pour déjeuner à Sausalito, la petite ville bohème aux Houseboats fleuris. Au-delà du mode de vie, le particularisme de San Francisco se retrouve dans l’urbanisme. Comparé à d’autres cités, le centre-ville n’est pas écrasé par les gratte-ciel. Ceux-ci doivent en effet répondre à des normes esthétiques très précises. Un quartier emblématique et symbole  : Castro, le quartier gay (halte incontournable pour les français devant la fameuse Maison Bleu de Maxime Le Forestier). SF comprend la plus grande communauté chinoise en dehors d’Asie, vous comprendrez donc que Chinatown est assez spectaculaire et vaut bien un petit détour.

Les maisons victoriennes s’imposent encore dans de nombreux quartiers. Semées au gré des fameuses collines et des rues (très) en pente, elles contribuent à faire de San Francisco l’une des plus belles villes du monde. Venez observer les  sublimes Painted Ladies à côté de Alamo Square ainsi que le plus ancien jardin japonais des Etats-Unis, le Golden Gate Park et son sublime jardin (attention malgré le nom celui-ci ne se trouve pas juste à côté du pont portant le même nom). Arborez une des routes les plus connues et sinueuses du monde entier. Rien que ça… Lombard Street est en effet plus qu’une route pour San Francisco, il s’agit d’un monument connu dans le File:Lombard Street, San Francisco.jpgmonde entier grâce à ses zigzagues, sa vue et sa beauté botanique. Si le périple vous fatigue, profitez-en pour faire un tour en Cable Car, le fameux tramway de San Francisco. Pour les férus d’animaux, allez voir les lions de mer affalés de manière parfois très drôle à Fisherman. Afin de contempler les bâtiments officiels de la ville, il faudra se rendre à Civic Center et au City Hall. Enfin, un autre incontournable de San Francisco est la célèbre et fameuse prison d’Alcatraz. Cette historique prison américaine située sur une île se visite toujours (sur les traces d’Al Capone et de ses codétenus).

Enfin, il y a également une multitude de chose à faire en dehors de la ville, comme faire le tour de la baie, la route des vins dans la Napa Valley, les gigantesques séquoia de Muir Woods National Monument, redescendre vers Los Angeles, en longeant la côte pacifique (N°1), marquez au moins une étape à mi-parcours environ.  De plus, grâce à American Motors Travel, vous pouvez débuter ou poursuivre un road trip vers le sud de la Californie ou bien vers les impressionnants parcs nationaux qui composent le pays.

Ajoutez à cela des dimensions à taille humaine, des rues larges ou étroites où l’on peut marcher sans que cela semble suspect. Pas étonnant que les Américains l’aient surnommée Everybody’s Favorite City

A (re)découvrir d’urgence via nos circuits : California Tours, Western Tours, American Dream Tours, Best of the West Tours ou encore Pacific Coast Tours. Ou en voyage sur mesure, circuit à la carte selon vos disponibilités, envies & budget, nous créons le parcours de votre choix, entièrement personnalisé. Pour cela renseignez le maximum d’information concernant votre projet via notre formulaire en ligne.

A très vite sur http://www.american-motors-travel.com !

Miami est une icône américaine, festive, multiculturelle et tolérante, connue dans le monde entier pour ses longues plages de sable blanc, son architecture Art déco et son goût pour l’art contemporain.

Posée entre le parc national des Everglades et celui de Biscayne, Miami s’étend sur les plaines littorales de l’estuaire de la Miami River, à seulement quelques heures de bateau des Bahamas. La culture latino-américaine est bien ancrée dans cette ville où résonnent souvent des airs de salsa, et où se font régulièrement sentir des odeurs de frijoles negros (le plat populaire cubain). L’ambiance de Cuba se retrouve surtout dans le quartier de Little Havana, fondé par des immigrants cubains et qui rayonne de chaleur humaine. C’est ici que l’on trouve des magasins fabriquant les cigares ainsi que des magasins affichant avec humour : we also speak english.

Les amoureux de culture latino-américaine pourront également se rendre à Coral Gables au sud de Miami. C’est un lieu exotique avec des ponts en pierre et des chutes d’eau romantiques. De gracieuses maisons espagnoles de style colonial bordent ses rues tortueuses.

Venetian Pool est une bonne alternative à la plage de Miami puisque c’est une ancienne carrière qui fournit 3 millions de litres d’eau de source quotidiennement. Considérée comme l’une des piscines municipales les plus exceptionnelles au monde, avec son rocher de corail qui apparaît dans une eau claire et naturelle durant l’été ensoleillé (11.50$ par personne pour les non résidents tout de même).

Au fil des années, Miami s’est forgée une réputation de ville incroyablement festive, tolérante (gay-friendly), et surtout design et branchée. Toujours à la pointe des tendances artistiques, elle accueille notamment chaque année, en décembre, Art Basel, la foire d’art contemporain qui réunit quelque 250 galeries prestigieuses du monde entier et attire plus de 50.000 visiteurs : une référence absolue en la matière. Le Spa Month et le Spice Restaurant Program sont quant à eux les grands événements de l’été.

Le reste de l’année, l’art est omniprésent à Miami : dans les galeries d’art, les musées spécialisés (MoCA), les hôtels design, les grands spectacles (l’Orchestre Symphonique de Miami, l’Adrienne Arsht Center for the Performing Arts, la compagnie de danse Alvin Alley), et certains quartiers (Design District, Wynwood District connu pour ses graffitis). Le Bass Museum of Art est notamment réputé pour ses œuvres de photographes contemporains très prometteurs. Et cette richesse artistique se retrouve partout puisque une collection d’œuvres d’art réalisées par des artistes de renommée mondiale est même présente dans les couloirs de l’aéroport.

 Miami se caractérise également par son architecture Art déco très présente, en particulier dans le quartier de South Beach (SoBe) et sur Ocean Drive, très agréable avec ses cafés animés toute la journée, ses clubs et ses bars qui restent ouverts toute la nuit. Incontournables : le musée Wolfsonian qui est le musée Art déco de la ville, ainsi que le Week-end Art déco de Miami, événement majeur de janvier.

Une promenade à pied s’impose vers Collins Avenue, le long du « Golden Mile » de Miami Beach, en direction des quartiers qui deviennent de plus en plus à la mode comme North Miami BeachSunny Isles et Haulover Park sont aussi des endroits à connaître, avec des hôtels de luxe et de nombreuses attractions.

Au total, Collins Avenue fait 25 kilomètres mais la partie la plus intéressante et la plus courue, entre la 1st et la 23rd St, fait seulement 3,2 km. Cette avenue à double sens traverse l’intégralité de la péninsule, en parallèle avec l’océan Atlantique. Elle traverse l’Art Deco District (900 bâtiments de ce style), longe des hôtels célèbres comme le Delano, le National, le Marseilles, le Wyndham, propose des magasins allant de la haute couture aux enseignes de plage célèbres (Alvin’s Island), regorge de boîtes de nuit (comme le Mynt Lounge au 1921) et permet d’accéder aux plages… Elle tient son nom de John S. Collins (1837–1928), qui édifia le premier pont, au-dessus de Biscayne Bay, reliant Miami Beach au continent. Plus au nord (de la 41st St), on trouve d’autres hôtels connus comme le Fontainebleau, désigné par Morris Lapidus (et où furent tournées des scènes du film « Bodyguard »), ou l’Eden Roc. Autre rue de Miami Beach, où il faut être vu : Ocean Drive. Située en plein quartier historique Art deco, avec ses immeubles si particuliers, et le long de la plage et de l’océan atlantique, elle se parcourt en voiture ou/et à pied. Attention cela donne vite le tournis, notamment la nuit, où elle s’anime. Bondée, elle aligne de nombreux hôtels qui ont des restaurants et des bars (sortes de discothèques d’extérieur). Les plats sont présentés « en vrai » sur les tables et l’on se fait alpaguer tous les 100 mètres  par des hôtesses qui distribuent des bons de réduction. (Attention aux « attrapes touristes », soyez vigilent sur les prix et prestations annoncés).

Le sport est roi à Miami, et notamment la planche à voile et la voile, en particulier sur l’île de Key Biscayne qui possède par ailleurs des marinas très animées et des plages magnifiques au bord des eaux turquoise de l’Atlantique. Le shopping est une autre activité phare qui se pratique essentiellement dans le vieux quartier de Coconut Grove (et sa villa Vizcaya) et à Bayside, immense shopping center posé sur l’eau en face du Downtown.

Les plages : certaines sont (partiellement) privées et la plupart des hôtels y ont un accès direct. Chacune a ses aménagements propres (terrains de volley, toilettes, location de parasols, pêche, bars, restaurants…). Attention les « textiles », Haulover est la plage naturiste. L’accès y est gratuit, sauf exceptions.

Bref pas de quoi s’ennuyer, destination familiale, les enfants ne seront pas de reste à Miami puisque de nombreuses activités leur sont dédiées : Miami Children’s Museum, Monkey Jungle, Jungle Island, Miami Seaquarium, Miami Metrozoo et bien d’autres.

Point de départ idéal pour les Everglades donc, ainsi que les keys ou encore Daytona Beach (bike week en mars) … avec ses vols directs, profitez-en pour découvrir la Floride (de côte à côte) pour de plus amples infos c’est ici => http://www.american-motors-travel.com/voyage-en-auto/etats-unis/florida-car-tour-187.

 

 

 

 

Spécialiste dans les voyages motorisés, American Motors Travel vous fait vivre des expériences uniques. Pour cela rendez-vous sur notre site internet www.american-motors-travel.com, et entrez dans la légende en un clic !

Vous souhaitez nous rencontrer et échanger sur votre projet ? Tant mieux car nous serons présent :

  • Au Salon du 2 roues à Lyon du 02 au 04 mars 2018,
  • Au Gerardmer Motordays du 25 au 27 mai 2018,
  • A l’American Tours festival du 13 au 15 juillet 2018,
  • Au Mondial à Paris (qui aura lieu en même temps que le « Paris Motor Show », salon de l’Automobile)  du 04 au 14 octobre 2018,
  • D’autres dates et lieux à venir, toujours plus proches de chez vous.

Et bien sûr nous restons à votre disposition du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30 et le samedi sur rendez-vous uniquement au 73 avenue Avenue Henri Ginoux, 92120 Montrouge et via notre site internet. Contactez-nous au 01.47.46.09.58 ou par mail info@amtpromotion.fr pour convenir d’un RDV.   A très site sur American-Motors-Travel 🙂 

 

Se marier à Las Vegas sur les traces d’Elvis et de Marilyn Monroe pourrait donc bien vous intéresser… Chaque années, plus de 120 000 personnes passent la bague au doigt dans la ville emblématique du Nevada. Si vous souhaitez faire comme eux, il vous suffit de procéder à quelques formalités pas très compliquées. Pour commencer, vous devez trouver une chapelle à votre goût (il y en a pour tous), réservez-là (en fonction de vos envies & besoins sinon à voir sur place) et ensuite attendez qu’elle vous valide la date de la cérémonie. Si vous recherchez un organisateur de mariage, référez-en également auprès de la chapelle (wedding planner). Profitez en pour envoyer les bans au Consulat France de Los Angeles  (de préférence au moins deux mois avant la date du mariage). Vous trouverez toutes les pièces à fournir sur le site du Consulat. Ensuite, une fois sur place, rendez vous au plus vite au Clark County dans Downtown Vegas afin de remplir le formulaire « mariage license » (ceci coûte 77$ et permet d’officialiser le mariage en France). Enfin il vous faut faire enregistrer le mariage et envoyer le dossier au Consulat mais ceci peut être fait par votre organisateur de mariage si vous en avez pris un auparavant.

Une fois tout ceci mis en ordre par les autorités étasuniennes et françaises, félicitations vous serez officiellement mariés !

Ces mariages sont bien évidemment reconnus en France et peuvent se concrétiser par un voyage de noce au départ de la capitale mondiale du divertissement. Située en plein désert, la multitude de casinos en font un endroit prisé pour tous les férus de jeu. Cette ville totalement démesurée a su toutefois aménager ses complexes pour vous si jamais vous ne souhaitez pas passer la journée dans un casino. De plus, Las Vegas permet d’être un point de chute stratégique idéal, compte tenu de sa proximité avec de nombreux parcs nationaux. La « ville qui ne dors jamais » saura vous satisfaire quoiqu’il arrive  ! Découvrez sans attendre nos circuits autre de Vegas : Jackpot Tours, The Big Circle Tours, Indian Tours et bien d’autres …

A très vite sur AMT, entrez en un clic dans la légende …