Si Hollywood, reste la Mecque du Cinéma, l’est des États-Unis n’est pas en reste en ce qui concerne les lieux de tournage. De new York à l’Alabama en passant par Chicago, on repart sur les routes de nos films préférés !

Les lieux de tournages à New York ne manquent pas, tout comme Los Angeles la ville a accueilli de nombreuses productions. Mais revenons sur les lieux emblématiques de la ville qui on n’en doute pas saura vous rappeler des souvenirs :

Lieux les plus populaires :

Central Park : On peut voir ce magnifique poumon vert dans de nombreux films : de « Diamants sur Canapé » aux « Avengers » en passant par la plupart des comédies romantiques auprès de la fameuse fontaine, c’est un de points névralgiques de la ville. Sans compter bien sûr les nombreuses séries tournées sur place (« Friends« , « How I met your mother« …).

Times square, l’Empire State Building, le pont de Brooklyn, Tiffany’s &co sur la 5th avenue… tous ces points sont reconnaissables entre mille. Mais voici deux -trois sites un peu plus difficile à trouver :

Pour une bonne dose d’années 80 : la caserne des Ghostbusters se trouveau 14 N Moore St, à Tribeca. Encore dans son jus, elle nous transporte directement dans l’univers du film ! Pour information, la caserne est toujours en service et elle fut d’ailleurs l’une des premières à intervenir sur la catastrophe du World Trade Center faisant parti des plus proches.  

Le Katz’s Delicatessen, c’est dans ce « deli » (typiquement New Yorkais) qu’à lieu la fameuse scène de Meg Ryan dans le film « Quand Harry rencontre Sally« , un incontournable des comédies romantiques et de délicieux sandwichs… une pierre deux coups pour ce site situé au 205 East Houston Street et Ludlow Street, Manhattan. Et pour le petit dernier en dehors des sentiers battus, on peut parler de la magnifique propriété des Corleone à Staten Island au 110 Longfellow Avenue. Dans tous les cas, gardez l’œil ouvert beaucoup de séries sont tournées dans les rues et il n’est pas rare de tomber sur de petites affiches colorées indiquant un tournage et il arrive même que les passant soient invités à jouer les figurants !

Les sites ne manquent pas dans le reste des états donc passons directement aux plus emblématiques :

Pour un peu de frissons, vous pouvez passer à la maison d’Amityville au 18 Brooks Road, Toms River pour la version des années 80.

Un peu plus au sud, faites un stop à Philadelphie pour grimper (en courant ou non) les marches du Philadelphia Museum of Art. En haut, vous attend une statue de Rocky dont Sylvester Stallone a fait cadeau ! La ville abrite également de nombreux lieux de tournage de la plupart de « Rocky« , « Sixième Sens » ou encore « Philadelphia« . Et si vous suivez le fleuve Delaware, vous arriverez à l’école Saint Andrew de Middletown qui ont été utilisés pour représenter la Welton Academy du magistral « Le Cercle des Poètes disparus ».

A Washington, on ne compte plus bien sûr les plans sur le Capitole, la Maison Blanche, ou encore le Pentagone, mais toujours pour le petit frisson, sachez que la maison de l’Exorciste se trouve dans le quartier de Georgetown au 3600 Prospect Street NW.

En Virginie, si vous vous rendez au Mountain Lake Hotel à Pembroke, vous pourrez revivre la comédie romantique Dirty Dancing (les scènes de nature ont été tournées au Lake Lure en Caroline Nord). La Ligne Verte a également été tourné dans la ville de Blowing rock.

La Caroline du Sud a abrité quant à elle des scènes de Forrest Gump (mais on vous en à déjà parler ici) mais également dans un autre genre des scènes du film « Une journée en enfer » (avec Bruce Willis).

En parlant de Forrest Gump, on ne va pas vous reparler de Savannah et des lieux de tournages en Géorgie (que vous retrouvez également dans l’article sur ce film) mais la ville a également abrité le film « Les nerfs à vif » , « Minuit dans le jardin du bien et du mal ». Dans le même état, la ville d’Atlanta accueille aujourd’hui de plus en plus de grosses productions comme « Avengers » ou « Black Panthers » mais aussi des séries très populaires comme « The Walking Dead » ou « Stranger Things ».

Quand il s’agit d’avoir des plans de cocotiers et de plages de rêves, la Floride est une destination de prédilection : « Golfinger « ,  « le Parrain 2 », « Scarface« ,  « Edward aux mains d’argent« ,  « l’arme fatale 3 »,  « Apollo 13 » … Bref, beaucoup de grands films ont trouvé leurs décors dans sites paradisiaques de cet état.

Plusieurs films historiques ont été tournées en Alabama, notamment « Selma » et « The Rosa Parks story » sur les lieux même de l’histoire – à noter c’est également dans cet état que fut tourné le film « Big Fish ».

Peu de grosse production dans l’Ohio mais si vous passez par là faites un détour par la maison d’arrêt de Mansfield. En effet, celle-ci a servi de décor aux films « Tango & Cash », et surtout « Les Evadés «  !

Plus au nord, Chicago a été le décor d’autant de film que New York, de la « Mort aux trousses« , aux derniers « DC Comics« , la ville est le décor de typique de la ville industriel. Rendez-vous à la Pilgrim Baptist church pour retrouver les décors des « Blues Brothers« , au Blackstone Hotel pour « les Incorruptibles« . Mais la ville a également servi pour « Backdraft« , « le Fugitif« , « les Affranchis« , et les « Batman » de Nolan. Aux alentours, sachez que la maison de Mc Callister (la famille de « Maman, j’ai raté l’avion« ), elle se trouve à Win­netka au 671 Lin­coln Avenue.

Le centre des Usa n’a pas accueilli beaucoup de production mais le Sud et notamment la Louisiane a su sortir son épingle du jeu. Avec ses quartiers typiques, ses plantations et ses bayous, la Louisiane est même devenue la capitale mondiale des productions cinématographique en 2013.

  • Un tramway nommé Désir (1951)
  • Easy Rider (1969)
  • Mon nom est Personne (1973)
  • Entretien avec un vampire (1994)
  • L’Affaire Pélican (1993)
  • Ray (2004)
  • L’étrange histoire de Benjamin Button (2008)
  • La Princesse et la Grenouille – Disney (2010)
  • The Expendables (2010)
  • Django Unchained (2012)
  • Le Majordome (2013)
  • Dallas Buyer’s Club (2013)
  • 12 years a Slave (2013)
  • Green Book : sur les routes du Sud.

La Louisiane est beaucoup utilisée pour ses plantations, demeures historiques antebellum permettant de se plonger dans l’histoire des USA. D’ailleurs, la plupart de celle-ci se trouve sur les abords du Mississippi, vous pourrez les visiter en suivant les berges du fleuve.  

La liste est bien sûr non exhaustive, les États-Unis regorgent de nombreux sites de tournages, les réalisateurs exploitant la diversité des paysages, des couleurs et l’histoire du pays pour illustrer les meilleurs scénarios. Alors n’hésitez pas avant de partir de vérifier que vous n’allez pas passer à côté des sites de vos films préférés.

https://www.american-motors-travel.com/voyage_sur_mesure.php

Forcément si on parle de cinéma, on ne peut pas passer à côté des Etats-Unis et bien sûr d’Hollywood. Berceau du septième art, partie intégrante de la culture américaine mais aussi diffuseur d’un mode de vie à l’internationale. Il a pour beaucoup été notre premier contact avec cette culture. Des premiers cinémas muets aux derniers blockbuster, le cinéma américain véhicule une image glamour, sauvage et idyllique. Et pour beaucoup, il a pour beaucoup été notre premier contact avec cette culture.

Et si on partait sur les pas de nos idoles, sur les lieux de tournage de nos meilleurs souvenirs cinématographiques ? Histoire de pouvoir ajouter encore de la magie à votre prochain voyage !

Commençons par l’ouest américain, et bien sûr le cœur de cette industrie glamour, HOLLYWOOD ! On ne va pas s’attarder dessus, mais faites un tour sur Mulholland Drive pour admirer l’immense panneau perché sur la colline, passez par les studios Universal pour découvrir la face cachée des plus grands films et les secrets de tournage (faites le studio tour pour admirer les décors de vos films et séries préférées) ou en comprendre les effets spéciaux.  Le tout agrémenté de rollercoaster pour une bonne dose d’adrénaline. D’autres studios sont possibles pour marcher sur les pas de vos stars préférées : Paramount Studios, Warner Bros, Studios MGM… Et bien sûr, faites un tour sur le Walk of Fame pour trouver l’étoile de votre star ! Faites ensuite un tour sur Rodeo Drive pour revivre la scène mythique de « Pretty Woman » ou du « Flic de Beverly Hills« . Si vous êtes fan du mythique film  « Grease »  les lieux de manquent pas : Huntington Park High School, Venice High School, Los Angeles River Basin, Pickwick Drive-In Theater, Huntington Park, Leo Carrillo State Beach, 4524 Kingswell Avenue, Virgil Junior High School… Ne manquez pas le Biltmore Hotel qui fut le lieu de tournage de nombreuse production à succès : « Splash « ,  » Ghostbusters « ,  » Pretty Woman  » et  » The Game  » font parti des 50 films qui ont été tournés là-bas. Puis au Fox Plaza où les fans de  » Die Hard » reconnaitront le Nakatomi Plaza. Finissez la journée au Griffith Observatory, pour un superbe coucher de soleil sur L.A, mais aussi lieux de tournage de films récents : « La fureur de vivre « , «  La La Land « ,  » Terminator « , «  Jurassic Park « .

Un peu plus loin, faites un footing sur la plage de Malibu (pour refaire les scènes du même nom), si vous n’êtes pas fan, allez voir la petite crique entre Zuma Beach et Point Dume, pour la scène finale de « La Planète des singes « . Sinon à l’intérieur des terres, prenez un bol de western au Paramount Ranch, lieu de tournage entre autres de la célèbre série « Dr Quinn, femme médecin ». Un autre site western intéressant est la petite ville de Pioneertown, cette fois-ci à l’est de Los Angeles, un décor qui servit de décor à plus de 50 production dans les années 40 & 50.

Mais ce ne sont bien sûr pas les seuls films tournés dans cette ville : « Flashdance », « Rain Man », « Basic Instinct », « Mulholland Drive » et plus récemment, « Ocean Twelve » & « Thirteen », « Inception« , ou encore le dernier Tarantino, « Once Upon a Time…in Hollywood« … mais la liste est trop longue pour la développer ici …

Pour rester dans les films mythiques tournées en Californie, plusieurs scènes du film Star Wars ont été tournés dans la Death Valley, saurez-vous les retrouver ?

Plus au nord, une des célébrités les plus importantes de San Francisco, c’est bien sûr le Golden Gates Bridge ! Visible dans « Sueurs Froides » (de Hitchcock), il a tour à tour été attaqué par une pieuvre surgie des profondeurs (« Le monstre vient de la mer »), secoué par un tremblement de terre (« Superman de 1978 »), arraché par un mutant (« X-Men : L’affrontement final »), détruit par un lézard (« Godzilla ») ou encore rasé par un tsunami (« San Andrea »). Bref, il a souffert mais reste un des arrière-plans les plus mythiques.   

Plusieurs grandes comédies ont été tournées à San Francisco. Les plus fameuses maisons de San Francisco les fameuses Painted Ladies, ont été le lieu de tournage de sitcom familiale « La fête à la maison » .  Un peu plus loin retrouvez, l’une des maisons privées les plus connues de San Francisco : celle de « Mrs. Doubtfire« , rendez-vous à Steiner Street pour admirer le magnifique manoir. Une autre comédie des années 1990 : « Sister Act » passez par St Paul Church, Church Street, Noe Valley, San Francisco, Ambassador Hotel.

Puis, partez sur les traces du mythique film » Bullit« , un des plus grands rôles de Steve McQueen, Vous pourrez revivre cette séquence culte en partant de Fisherman’s Wharf, du côté de la marina, par Columbus Avenue et Chestnut Street, avant de descendre Hyde Street et Laguna Street, puis Leavenworth Street en direction du sud jusqu’à Guadalupe Canyon Parkway. Certaines scènes ont été tournées également dans le quartier de Potrero Hill. Ou sur celle de « Basic Instinct« , en passant par le quartier de Pacific Heights. Le bar dans lequel se rend Tramell s’appelle le Tosca café et se trouve au 242 Columbus Avenue.

Sans oublier Alcatraz, lieu de tournage de l’ »Evadé d’Alcatraz » (avec Clint Eastwood) ou le plus récent « Rock » (avec Sean Connery et Nicolas Cage). Ou bien Bodega Bay, lieu mythique du film « Les Oiseaux d’Hitchcock » (on y trouve entre autres la fameuse église du film mais aussi l’école vedette du film d’horreur.)

On ne pourra pas détailler tous les films, alors remontons un peu la côte, la forêt de Redwood, ce parc de séquoias géants, a permis de tourner quelques scènes de plusieurs films mythiques tels que « La Planète des singes : les Origines » mais aussi de « E.T l’extraterrestre« , l’épisode 6 de « Star Wars : Le retour du Jedi » ou encore « Jurassic Park« . Au Sonoma Coast State Park, revivez la scène finale des « Goonies« . Pour le reste du film rendez-vous beaucoup plus au nord, dans la ville d’Astoria, au nord de l’état de l’Oregon. C’est aussi le lieu de tournage de « Point Break« , « Un flic à la maternelle », ou encore « Sauver Willy« . Pour quelques frissons de plus passez dans les couloirs du Timberline Lodge (mais on vous en a déjà parlé ici).

Encore plus au nord, dans l’état de Washington, on retrouve bien sûr « Nuit Blanche à Seattle« . Au Sud-est de l’état se trouve le Washington State Penitentiary, où fut tourné le film « Dancer in the Dark« . Le Montana accueille quant à lui le film  « The Revenant » et  » Et au milieu coule une rivière  » (sur la Boulder river au nord du parc de Yellowstone) ou encore  » L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux « .

Dans le Wyoming, la chaine du grand Teton servit d’arrière-plan aux films « Rocky IV » et « Django Unchained« , le Yellowstone au film « Star Trek » des années 70. Au nord-est de l’état, se trouve le Devils Tower National Monument, son aspect inquiétant immortalisé dans le film « Rencontre du troisième type « .

Dans un autre état (le Dakota du sud), et pourtant si proche, les Black Hills ont été le site de tournage de nombreux films qui ont influés sur notre vision des USA : « Danse avec les Loups », « La conquête de l’ouest » au Custer’s park, « La mort aux trousses » & « Benjamin Gates » au Mont Rushmore. A l’ouest le parc des Badlands a abrité les films « Armageddon », et « Starship Troppers ».

On ne compte plus les films tournés à Las Vegas : de « Les diamants sont éternels » au film « Very Bad Trip » en passant par « Viva Las Vegas » , les scènes dans la Sin City ne manquent pas et sont facilement reconnaissables, mais saviez-vous que la base de Wendover, au Nord-Est de l’état, à la limite de l’Utah, à été le siège du fameux film  « Indépendance Day « ,  également un musée consacré à l’aviation de la seconde guerre mondiale.

Du Nevada à l’Arizona en passant par l’Utah, les grands parcs nationaux ont marqués notre image du grand ouest américain, et quasiment chacun de ceux-ci ont abrité des chefs-d’œuvre:

  • Valley of Fire:  La Chevauchée Sauvage, Fureur Apache, Casino, Total Recall…  
  • Zion National Park : Butch Cassidy & le Kid, La sanction,
  • Dead Horse Point State Park : Thelma & Louise, 127 heures, Les Ailes de l’enfer, Mission Impossible II…
  • Arches Park: Indiana Jones et la Dernière Croisade, Rio Conchos, Les Cheyennes.
  • Grand Canyon: La piste des Géants, Grand Canyon

et comment ne pas terminer par Monument Valley, qui a bercé nos envies de western et d’évasion. On ne compte plus les films tournés là-bas: La prisonnière du Désert, La chevauchée fantastique, La Conquête de l’Ouest, Il Était une Fois dans l’Ouest, Retour vers le futur (3), Forrest Gump…

 Alors prêt à partir sur les traces de vos films préférés ?

Vous retrouvez la plupart de ces sites dans nos circuits sur l’ouest américain:

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto.php

Mais on peut toujours vous créer un séjour sur mesure sur les pas de vos idoles!

https://www.american-motors-travel.com/voyage_sur_mesure.php

En ces temps confinés quoi de mieux que de se refaire un des chefs d’œuvre du cinéma américain avec le film Forrest Gump. Si cela ne vous semble pas ce film du siècle, ce film permet pourtant de retracer les événements importants de la deuxième partie du XX siècle dans une comédie romantique. En 2011, le film est d’ailleurs sélectionné par la National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès pour y être conservé, comme étant « culturellement, historiquement ou esthétiquement important ». De quoi passer un bon moment en famille et une petite révision historique…

Notre but est de vous faire voyager, alors on a décidé de vous emmener sur les lieux de tournage de ce film aux multiples nominations et récompenses (pas moins de 6 oscars), qui nous donne une bonne vision de l’Amérique entre les années 50 et les années 80.

Bon, clairement si vous n’avez pas encore vu ce film, il est temps de vous y mettre, parce que déjà, c’est maintenant un film mythique et qu’il est temps de combler cette lacune, mais aussi parce que l’on risque de vous spoiler …. Pour les autres, en route pour revivre cette folle aventure : « Cours, Forrest, Cours ! » (Une phrase passé aujourd’hui dans le langage populaire quand même !)

Le film s’ouvre sur Tom Hank assis sur un banc qui semble attendre le bus, et raconte sa vie aux différentes personnes qui s’assoient à côté de lui… Toute cette scène, que l’on va retrouver tout au long du film, a été tourné dans la magnifique ville de Savannah aux abords de Chippewa Square. Le banc qui était un élément de décor n’est plus là, mais le film a tellement marqué le public que le banc est aujourd’hui au Savannah History Museum. La preuve que Forrest est rentré dans l’histoire.

Il commence son histoire dans la ville de Greenbow en Alabama, sauf que cette ville en Alabama n’existe pas. Il s’agit en fait de Varnville une petite ville de Caroline du Sud, il ne reste pas grand-chose à voir dans cette ville paisible, à part des rues vides et calmes. Le seul bâtiment à peu près reconnaissable est cette quincaillerie de brique rouge sur la East Carolina Avenue.

Les maisons de Forrest, est la Bluff Plantation. Mais c’est une propriété privée qui ne se visite pas. Vous pourrez par contre, vous rendre devant le portail pour voir l’allée dans laquelle Jenny lui lance la fameuse phrase (« cours, Forrest, Cours »). Une belle allée centenaire et typique des plantations du Sud.

Forrest Gump va ensuite à l’université, et cette période est illustrée en Californie :

  • Weingart Stadium, du East Los Angeles College, à Monterey Park pour les scènes de football américain.
  • Marks Hall, sur le campus de l’Université de South California, à Los Angeles pour les scènes avec Jenny
  • Le Bovard Administration Building dans la même université quand Forrest se fait recruter par l’armée.

Le film avait peu de budget, et ils ne sont donc pas partis au Vietnam pour tourner ces scènes. Ils n’étaient en fait pas très loin, à environ 2h au sud de Savannah sur Hunting Island State Park et sur Fripp Island, dans le comté de Beaufort. Cette île offrait tous les décors tropicaux nécessaire aux scènes du film. Il ne restait plus qu’à modéliser les montagnes pour rendre tout cela réel. C’est d’ailleurs là que Forrest s’associera avec son ami Bubba pour créer un commerce de crevette. De cette anecdote, naîtra la chaîne de restaurant Bubba Gump Shrimp compagny dont les restaurants se trouvent par exemple sur le Santa Monica Pier ou bien à l’entrée des studios Universal.

On se retrouve ensuite au fameux discours de paix devant la Lincoln Memorial Reflecing Pool, nul besoin de la présenter. C’est un haut lieu de rassemblement des américains. Il se trouve bien sûr à Washington (tout comme le Jefferson Memorial visible en arrière-plan lorsque Forrest et Jenny se baladent).

Forrest passera ensuite son nouvel an 1972 au Cole’s Restaurant, établissement historique de Los Angeles ayant servi également à de nombreux autres films (Seven, LA Confidential…).

Forrest sera ensuite de retour à Washington pour rencontrer le président Nixon et appellera la police craignant des cambrioleurs dans l’hôtel du …Watergate. Encore la petite histoire dans la grande….

Si Bayou la Bâtre en Alabama existe bien, c’est dans le secteur de Beaufort en Caroline du Sud que furent tournées les scènes. C’est vers Ly Point Creek que vous pourrez retrouver la majorité des scènes de pêche et d’ouragan. L’église où Forrest va prier pour une meilleure pêche est en fait la Stoney Creek Independent Presbyterian Chapel, à McPhersonville en Caroline du Sud et l’hôpital des pêcheurs, l’université de Beaufort.

Arrivons au point le plus important en termes de voyage : la course de Forrest Gump à travers les USA. Et bien sûr, vous en aurez reconnu plusieurs sites :

Le Santa Monica Pier, ce bout de l’Amérique est bien sûr très célèbre pour être également le bout de la Route 66.

Forrest retraverse les Usa pour atteindre l’autre océan et fait demi-tour au Marshall Point Lighthouse, à Port Clyde dans le Maine.

Les champs de blé se trouvent à Cut Bank au Montana

Le magnifique pont de pierre avec les montagnes en arrière pal se trouvent à l’entrée Est du Glacier National Park (Montana)

Sa première interview se passe sur le Woods Memorial Bridge situé à Beaufort

Il commence à être suivi dans un virage en épingle que l’on peut retrouver dans les Blue Ridge Mountain (Grandfather Mountain, à Linville, en Caroline du Nord, le virage s’appelle d’ailleurs maintenant The Forrest Gump Curve !)

Enfin le dernier endroit mythique de ce film serait le chêne dans lequel Forrest et Jenny ont construit leur amitié et sous lequel elle sera finalement enterrée. Malheureusement ce chêne majestueux ferait partie de la Plum Hill plantation, qui fait elle-même partie de la Bluff plantation qui comme nous vous le disions plus haut est une propriété privée…

Vous pourrez retrouver ces différents endroits dans nos circuits :

https://www.american-motors-travel.com/

Comme vous pouvez le voir une grosse partie de ce film se déroule en Caroline du Sud dans paysages typique du Sud, et vous savez quoi ? Restez à l’écoute car bientôt, nous vous emmènerons sur ses traces donc notre tout nouveau circuit ! Stay Tuned !