Un de nos coup de cœur fut pour la ville de Portland. Une ville verte en constant renouveau, toujours à la pointe de l’innovation. Même si son slogan non officiel reste « Portland is Weird » (Portland est bizarre), c’est une des villes les plus écologiques des USA, et une des plus agréables à vivre avec près de 288 jardins publics et 267 kilomètres de sentiers, vous n’aurez pas à aller bien loin pour profiter de la nature. Et c’est avant tout une ville épicurienne, aimant la nature, la nourriture et les grands espaces. Entourée de montagnes, de rivières et de vignobles, Portland est elle-même très gâtée par la nature, avec des sommets tout proches où l’on skie presque toute l’année, des gorges époustouflantes qui comptent plus de 70 chutes d’eau et des vignobles qui produisent quelques-uns des meilleurs Pinot Noirs du monde.

La ville fut créée en 1843 par 2 pionniers, et fut nommée par le hasard d’un jet de pièce à pile ou face, du nom de la ville d’origine d’un des 2 fondateurs (le gagnant venait de Portland dans le Maine). Elle se développa au départ sous l’égide d’Oregon City, situé à quelques kms en amont et qui était l’ancienne capitale de l’Etat. Mais la ville se développa rapidement en prenant une importance portuaire transportant les marchandises sur la rivière Williamette, supplantant ses principales rivales.

Aujourd’hui, Portland reste la ville principale de l’état de Washington, il est très facile d’y circuler en métro, tram, tram aérien (pour la vue) ou bien, et surtout, à vélo. Pour prendre une bouffée d’air frais et parfumé au cœur de la ville ne ratez pas le Washington Park au sommet des collines ouest de la ville. C’est l’un des parcs les plus vieux et il abrite l’International Rose Test Garden (avec quelques 8000 rosiers) ou encore le Japanese Garden, pour une pause zen avec une vue spectaculaire sur le Mont Hood (volcan au sommet enneigé). Sinon Forest Park, vous offre la forêt dans la ville et pas moins de 113 kilomètres de sentiers pour s’évader.

Portland reste une ville de pionniers, et la Pittock Mansion, vous transportera sur les pas de son histoire, mais vous pourrez également arpenter les musées ou bien les galeries d’Art de l’Alberta Street pour vous imprégner de cette ville foncièrement artistique ! ou bien renseignez-vous sur un de leur nombreux festival qui court tout au long de l’année.

La gastronomie se mêlent aux loisirs tout au long de votre passage dans la ville. Comme nous le disions, la ville est totalement épicurienne et la nature qui entoure portland est généreuse avec les chefs cuisiniers ! La ville est entourée de terres agricoles fertiles, et souvent le menu du jour est dicté par les trouvailles sur les marchés locaux. Et qu’on ne s’y trompa pas quand une ville regroupe un Festival de la Truffe, un festival du fromage et un festival gastronomique, c’est forcément une ville avec une culture culinaire développée ! Bon même, si un des emblèmes de la ville reste le Voodoo Doghnut, où l’on propose entre autres un donut au bacon… mais nous restons aux USA, que diable !

 Pour se désaltérer, on peut compter sur les presque 150 brasseries artisanales qui jalonnent la ville. Au point qu’elle soit surnommée « BEERVANA » ou « Munich sur la Willamette » ! Le mois de juillet est le point culminant de cette production avec l’Oregon Craft Beer Month, dont le sommet est atteint avec l’Oregon Brewers Festival dont nous vous parlions sur Facebook. La ville est également entourée de vignobles et les amateurs de vins ne seront pas en reste. Plus de 40 cépages sont cultivés dans la région, du Pinot noir (emblématique ici) au Riesling, les conditions climatiques de l’Oregon sont propices à toutes variétés. Et on retrouve l’ambiance familiale de nos régions et le plus souvent on s’adresse directement au vigneron pour la dégustation … Si tout le monde n’est pas encore satisfait, peut-être que le quartier de Distillery Row (rangée de distillerie) permettra de contenter tout le monde : de l’eau de vie au wiskey, vous devriez trouver de quoi éveiller les papilles.

Enfin, n’hésitez pas à sortir de Portland, (déjà pour les vignobles), la région regorge de trésors naturels : les gorges du fleuve Columbia, le mont Hood, les chutes de Latourell Falls ou celle de Multnomah Falls….

 Et s’il vous fallait un dernier argument, l’Oregon n’impose pas de taxes de vente (TVA), on y économise donc 5 à 10% en fonction des produits, et pour faire le plein le Woodburn Premium Outlets (plus de 100 magasins) n’est qu’à 30 min au sud de la ville !

Alors prêt pour une escale dans cette chouette ville :

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/pacific-coast-tours-121

ou bien pour un séjour un peu plus long :

https://www.american-motors-travel.com/voyage_sur_mesure.php

Visite du Parc National de « Crater Lake » dans l’Oregon

Seul parc national de l’Oregon, Crater Lake n’est qu’à 1h30 de route de Medford.  La route 62 partant de Medford et menant peu à peu à Crater Lake est une merveille. Celle-ci est bordée d’immenses forêts de pins ponderosa. Halte à Rogue River Gorge and Natural Bridge afin de commencer l’aventure visuelle. Après la traversée de cette sublime route (tout aussi spectaculaire en voiture qu’en moto), arrivée sur Crater Lake. Un passage au Visitor Center sera une formalité voir inutile avec la préparation qu’American Motors Travel vous fournira.

Selon la période de l’année il fait relativement chaud avec des moyennes de 25°C l’été (idéal pour un trip en moto) et l’hiver cela avoisine les 5°C . A noter que les pics de températures de Crater Lake sont tout de même de +45°C et -20°C.

Crater est une caldeira vieille de 7700 ans, créée par la plus grande éruption qu’ont connu les Etats-Unis depuis 640 000 ans, celle du Mont Mazama. Le cratère, qui se place à presque 2500 mètres d’altitude, s’est rempli uniquement grâce à l’eau de pluie et la fonte des neiges. Il s’agit du lac le plus profond des Etats-Unis grâce à ses 594 mètres de profondeur. Les deux points emblématiques de ce lac sont Wizard Island (l’île du sorcier, à l’ouest) et Phantom Ship (le bateau fantôme, au sud). Vous devrez assurément faire la Rim Drive qui fait le tour du cratère (le must en moto !). Cette route longue d’environ 50 kilomètres vous offrira de nombreux points de vue ainsi que la possibilité de faire des photos inoubliables. En plus de ces sublimes points de vue, vous pourrez profiter de la faune et la flore avec certaines espèces emblématique de ce parc national (les ground squirrels et les Clark’s Nutcrackers par exemple). Finissez par le point qui possède probablement l’une des plus belles vue sur le cratère, Watchman Lookout (à savoir que l’accès à ce site s’effectue à pied mais vaut vraiment le coup d’abandonner sa moto/voiture pour ce spectacle naturel grandiose). Vous aurez la possibilité de vous restaurer à Rim Village, boire un verre sur la magnifique terrasse du Crater Lake Lodge (et d’y dormir, le must, attention réservation au moins 9 mois avant le départ) ou encore démarrer une randonnée pédestre.

A retrouver d’urgence sur notre site : http://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/pacific-coast-bike-tour-121 ou http://www.american-motors-travel.com/voyage-en-auto/etats-unis/pacific-coast-car-tour-181