Le sport est très important dans la culture des États-Unis. Symbole des valeurs américaines : la compétition, le fair-play, la performance et le dépassement de soi, et il est porté en étendard par la plupart des américains. C’est pourquoi de nombreux parents et les établissements scolaires encouragent les enfants dans la pratique d’une activité physique. D’ailleurs, de coûteuses infrastructures sont installées dans les écoles et les universités pour encourager les enfants à la pratique sportive. Pour rappel, les frais de scolarité sont payants aux USA et une bourse sportive peut permettre de payer des études coûteuses. Du coup, on a décidé de vous faire un petit zoom sur les sports d’équipes les plus populaires aux États-Unis, en commençant par le Baseball (un des plus anciens sports pratiqués aux USA), le basket-ball et le hockey sur glace pour finir par le football américain, sans aucun doute le plus populaire outre atlantique.

Même si les origines seraient anglaises, c’est bien aux USA que se structure et s’organise le Baseball, dans la volonté d’en faire le sport américain par excellence. Par convention, les premiers matchs dateraient de 1846 et se situent tous dans le Nord-est du pays (Boston, New York, Chicago…) et la diffusion de ce sport dans le pays aurait été permise par le retour des soldats de la guerre de Sécession dans leur foyer. La première ligue professionnelle de Baseball verra le jour en 1876, et les « World Series » qui opposent durant la grande finale annuelle les champions de chaque ligue seront créés en 1903.

Le baseball est un sport collectif qui oppose deux équipes de 9 joueurs, sur un terrain de gazon et de sable, où le but est de marquer plus de points que l’adversaire. Dérivé des mêmes racines que le cricket, il se joue avec des battes pour frapper une balle lancée, et des gants pour rattraper la balle. Une partie se déroule en 9 manches, chaque équipe est tour à tour en attaque (à la batte) et en défense (au lancer). Une manche s’est écoulée lorsque les deux équipes sont passées une fois en attaque et une fois en défense. Une équipe est en attaque tant qu’elle ne s’est pas fait éliminer trois joueurs.

L’âge d’or du Baseball se situe au début du XX° siècle avec la construction des grands stades de l’est américain tels que le « Fenway Park » à Boston ou encore « Wrigley Field et Comiskey Park » à Chicago qui sont encore debout et que vous pouvez aller voir. Ce sport fut aussi un signe d’intégration, les afro-américains étant exclus de la ligue jusqu’en 1951 (ils évoluaient alors dans une ligue parallèle : la Negro Ligue). Les choses changent après que le joueur Jackie Robinson intègre les Brooklyn Dodgers et grâce à ses succès permis aux joueurs noirs d’intégrer la ligue. Il fut d’ailleurs une figure de proue des droits civiques aux USA. Pour en apprendre plus, vous pouvez vous rendre au Temple de la renommée du Baseball situé dans la petite ville de Cooperstown (dans l’état de New York et vous pouvez faire un petit détour pour le découvrir dans notre programme Nouveau Monde Tours (https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/nouveau-monde-tours-143) pour découvrir les grands joueurs et entraîneurs qui ont marqués l’histoire de ce sport.

Aujourd’hui, le Baseball reste un sport majeur aux USA et rassemble environ 50 millions de téléspectateurs lors de la final des world series. En raison de son calendrier de 162 matchs quasiment tous les jours d’avril à octobre, c’est un des sports qui enregistre le plus de vente de billets de stade. Et les sommes en jeu pour les droits de diffusion des matchs sont faramineuses (environ 728 millions de dollars par an !). Depuis 1910, il est de tradition que ce soit le Président (ou le vice-président) qui effectue le premier lancer symbolique lors de l’ouverture de la saison.  

Peu connues en France, les joueurs de Baseball sont de vraies stars aux USA, sur toute l’histoire de ce sport, les plus connus sont comprennent Babe Ruth, Joe DiMaggio (ex-mari de Maryline Monroe, si le nom vous dit quelque chose), Lou Gehrig, Hank Greenberg, Sandy Koufax, Willie Mays, Al Kaline, Stan Musial, Pete Rose, Hank Aaron, Nolan Ryan, Mike Schmidt, Honus Wagner, Ted Williams, Mickey Mantle et Jackie Robinson. Aujourd’hui, vous pouvez suivre Josh Hamilton, Ryan Braun, Chase Utley, Alex Rodriguez, Carl Crawford, Tim Lincecum, Miguel Cabrera, Manny Ramirez, et Albert Pujols, pour les plus célèbres.

Le baseball américain a fait des petits et c’est aujourd’hui un des sports les plus populaires du Japon.

Dans la culture populaire, le baseball est également fréquemment représenté, pour vous en faire une idée, vous pouvez visionner les films :

  • Le Meilleur avec Robert Redford qui obtint quatre nominations aux Oscars,
  • Jusqu’au bout du rêve (3 nominations aux Oscars) avec Kevin Costner,
  • Vainqueur du destin (11 nominations aux Oscars) avec Gary Cooper dans le rôle de Lou Gehrig,
  • Une équipe hors du commun avec Tom Hanks et Geena Davis retraçant les premiers pas de la ligue professionnelle féminine
  • ou encore Le Stratège basé sur l’histoire vraie de Billy Beane, manager général des Oakland Athletics joué par Brad Pitt.

Dans tous les cas, vous ne pourrez passer dans les séries, les films ou même dans les boutiques souvenirs à côté des Red Sox de Boston, des Yankees de New York, des White sox de Chicago, Dodgers de Los Angeles pour les plus connus.

Sans parler des films, les cartes de collection constituent également un élément important de la culture du Baseball et même de la culture américaine (vous en avez sûrement entendu parler dans un film ou une série américaine) elles sont apparues à la fin du XIX° siècle, dans les paquets de cigarettes, de chewing-gums ou de bonbons et ont été collectionnés par les jeunes américains pendant des décennies. Le dernier record pour la vente d’une carte rare a établi en 2007 avec la carte d’Honus Wagner de 1909 qui s’est vendue à 2.35 millions de dollars !

Dans tous les cas, l’engouement autour de ce sport est réel et les américains savent mettre l’ambiance dans les stades pour soutenir leur équipe.

N’hésitez pas à nous consulter pour ajouter un match lors de votre prochain séjour aux USA :

https://www.american-motors-travel.com/

  • Pour découvrir des paysages incomparables

On ne va pas se mentir, les Usa regorgent de paysages à couper le souffle, du Grand Canyon au Glacier National Park, en passant par les grandes plaines du Dakota ou les Everglades, vous en trouverez pour tous les goûts. De désert en hautes montagnes, sans oublier les magnifiques plages de Californie ou de Floride, vous pourrez admirer des paysages changeants et seraient forcements dépaysés !

  • Pour changer de paysage en quelques miles/ pour la grandeur du pays.

Avec 9.6 millions de km² (17x la France !), vous trouverez forcément votre bonheur dans ce gigantesque pays. Avec par exemple notre programme Best of The West, vous traverserez le désert de la Death Valley, découvrirez les plages les plus spectaculaires de la Californie, vous émerveillerez devant le Grand Canyon et Monument Valley ou encore prendrez un bol d’air frais dans la Sierra Nevada. Et tout ça en un seul et même circuit ! Et soyons honnête, avant que vous soyez blasé du pays, on trouvera toujours quelque chose à vous faire découvrir tant la diversité des paysages vous emmène toujours ailleurs !

  • Pour voir des monuments emblématiques

Qui n’a jamais rêvé de voir la statue de la Liberté, les grattes ciels de NYC, le Golden Gate de San Francisco, ou encore la maison Blanche. Et que dire de la vie démesurée à Las Vegas et de l’ambiance festive de la Nouvelle Orléans ?  Ces édifices que l’on connaît tous pour nous être présenté à longueur de temps au cinéma, il est peut être temps d’aller le voir sur place non ?

  • Pour expérimenter différentes cultures en un seul lieu

Les Usa se sont forgés par leur immigration, et cela laisse forcément des traces. Traversez New York, et passez par Little Italy, Chinatown, Harlem ou encore Little Germany pour vous en rendre compte, les communautés cultivent leur identité et vous transportent ailleurs à chaque coin de rue. Et si vous vous baladez dans l’ouest américain vous passerez sûrement par une des réserves indiennes les plus connue (depuis notre France si lointaine), le territoire des Navajos. Ainsi en quelques miles, vous arrivez dans un autre monde, une autre culture qui se bat pour garder ses coutumes et ses croyances. Une rencontre qui ne vous laissera pas indifférent.

  • Pour partir sur les traces du rock / du blues…

Fort de son melting-pot culturel les États-Unis ont été précurseurs dans de nombreux courants musicaux et ils ont dominé la scène pendant des années, grâce à l’exportation notamment du blues et du rock à travers le monde. Partez sur les traces des plus grands pour découvrir d’où viennent ces courants, leurs histoires, leur construction et leur diffusion.

  • Pour découvrir la faune et la flore locale

Des séquoias géants, des cyprès chauves couverts de mousse espagnole, des cactus perdus au milieu du désert, des zones de marécages des Everglades, bref vous trouverez forcément dans la flore des USA de quoi vous dépayser. Sans parler de la faune abondante, des chipmunks (sorte d’écureuils) qui courent partout, des ours noirs qui traversent les routes dans les Blue Ridge, les élans et bisons en troupeau ou encore les otaries et lamantins se prélassant dans les eaux. Bref, de découvertes en rencontres, vous ne serez pas déçus.

  • Pour découvrir une nouvelle gastronomie

Ok, quand on pense aux USA, on pense au Hamburger et aux fast food, mais ce n’est pas que cela ! Sans trop vous en dévoiler (vous l’aurez compris, restez connecté) la gastronomie des USA est beaucoup plus développée. De la culture cajun aux recettes de BBQ, laissez-vous surprendre par des recettes audacieuses ou ancestrales pour de nouvelles sensations sur vos papilles !

  • Pour expérimenter de nouvelles sensations dans les parcs d’attractions exceptionnels.

Fan de roller-coaster ou non, on ne peut pas retirer aux USA qu’ils sont inventifs du point de vue des parcs d’attractions. Sans parler des plus connus sous licence (Disney, Universal, Legoland…), les USA regorgent de parcs plus fous les uns que les autres. Que ce soit au niveau des sensations (beaucoup de manèges sont numéro 1 en termes de hauteur, de sensations ou de vitesse), mais aussi des thèmes plus incongrus les uns que les autres : le Dollywood mélangeant country et manèges, Holy Land pour le côté biblique ou encore Bush Gardens pour un mélange de zoo et de roller coaster. Il n’y a pas à dire, les USA sont bien le pays de l’Entertainment.

  • Pour expérimenter les routes mythiques

Si la 66 reste la plus connue mondialement, vous pourrez au travers des États-Unis, découvrir bon nombre de routes mythiques, historiques, panoramiques… La Route 60, appelée aussi Route du Blues,  la Pacific Coast (appelée aussi California Dream Road), la Tioga Road qui traverse la Sierra Nevada, la Great River Road qui longe le Mississippi… Bref, vous l’aurez compris, il y a partout (et truc sympa elles sont repérées par des panneaux) et pour tous les goûts, de quoi organiser un road trip inoubliable !

  • Parce qu’il est facile de se repérer et de rouler aux USA

Les road trip aux USA sont plutôt simples, les routes sont bien indiquées et les visites en ville simplifiées par le plan en damier de la plupart des villes. Les numéros de routes sont en gros sur les panneaux, le sens indiqué par les point cardinaux (Nord/Sud – Ouest/Est) et dans pas mal de zone désertique, il n’y a qu’une seule route, impossible de se tromper ! La conduite est à droite donc là-dessus pas de changement, les routes sont larges et il n’y a pas de rond-point. Enfin, si vous louez une voiture, elles sont automatiques donc simplifiées. Donc aucun stress à vous lancer dans un road trip, surtout qu’on est là pour vous accompagner ! 😉

  • Pour l’offre hôtelière plus que correct

L’offre hôtelière aux USA est large, du camping à l’hôtel de luxe en passant par les fameux motels, il y en a pour toutes les bourses et tous les styles. Aux USA, le tourisme est bien développé et ancré dans la culture populaire. De grandes chaînes hôtelière se partagent le territoire et garantissent une qualité de service équivalente à travers le pays. Rappelez-vous aux USA tout est plus grand, donc la plupart des chambres proposent des lits Queen size voire King size. Mais également un parking et souvent le petit déjeuner. Donc pas d’inquiétude à avoir concernant l’hébergement, on vous trouvera toujours chaussure à votre pied. 

  • Pour faire des rencontres inoubliables

Les américains (pour la plupart) adorent les français. Ils sont serviables, avenants et accueillants. Toujours prêt à vous aider, et à partager avec vous leurs anecdotes ! D’ailleurs, les patrons de certaines boutiques sont devenus de véritables stars pour leur accueil et leur gentillesse !  N’hésitez pas à vous mélanger aux locaux et à passer une bonne soirée faite de rencontres et d’échanges tout en améliorant son anglais ! Ah, et laissez-vous surprendre par le service toujours prévenant et n’oubliez pas de laisser un pourboire.

  • Pour partir sur les lieux de tournage de vos film préféré

Et oui Hollywood domine encore le monde du cinéma et on pari que la plupart de vos films préférés ont été tourné aux USA. Alors il est peut-être temps de partir sur les traces des films mythiques et de marcher dans les pas de vos acteurs fétiches… Plus qu’à ramener vos photos du mythique Forrest Gump Point et de faire celle devant l’étoile de votre acteur préféré.

  • Pour ramener les meilleures photos

On ne va pas se mentir, si vous voulez avoir les meilleures photos à montrer au prochain apéro avec vos amis c’est bien aux États-Unis qu’il faut aller ! Quoi de plus photogénique que le coucher de soleil sur Monument Valley ? Et si vous ramenez celle d’une maman Ours et de ses bébés, pas de doute que vous serez le roi (ou la Reine) de la soirée !

  • Parce qu’on est là pour vous accompagner

Bon si vous hésitez encore, et qu’il vous faut une dernière raison pour partir : on est là pour vous ! Que ce soit en formule accompagnée, en moto tour, en autotour ou encore pour un sur mesure. On est là pour vous proposer la formule qui vous convient et celle qui saura vous corresponde ! Que ce soit à l’est ou à L’ouest, on est là pour vous accompagner et rendre votre séjour inoubliable !

Alors il est temps de prendre votre ordinateur, de naviguer pour découvrir de nos différents programmes ou bien de nous envoyer un mail avec vos désirs pour que l’on en discute ensemble !

https://www.american-motors-travel.com/

Chaque 3° lundi du mois de janvier est un jour férié aux États-Unis, le Martin Luther King’s Day. Il marque la date anniversaire du révérend (le 15 janvier 1929) ayant œuvré pour les droits civiques des afro-américains. Promulgué en 1983 par Ronald Reagan, il sera effectif pour la première fois le 20 janvier 1986, donnant lieu à un mémorable concert réunissant Bob Dylan (qui était au côté de MLK dans son combat) et Stevie Wonder.

Œuvrant depuis de nombreuses années au sein des organisations pour les droits civiques (voir notre article sur les droits civiques ici ), Martin Luther King avait rejoint Memphis pour soutenir la grève des éboueurs de la ville, luttant pour leurs droits (ils étaient payés moins cher et n’étaient pas payés lors des jours où les conditions climatiques ne leur permettaient pas de travailler, contrairement aux éboueurs blancs). Lors de cette lutte, un jeune afro-américain sera tué.

Le 4 avril en début de soirée, alors qu’il se trouve sur le balcon du Lorraine Motel de Memphis, Martin Luther King est assassiné d’une balle dans la gorge. Transporté à l’hôpital, il sera déclaré mort à 19h05.

S’en suivra des émeutes raciales dans beaucoup de villes des USA, mais aussi une évolution pour les droits civiques. Le président Johnson déclarant pour la première fois un jour de deuil national pour un afro-américain.

Deux mois après l’assassinat, un ségrégationniste blanc, James Earl Ray est arrêté à l’aéroport de Londres-Heathrow. Il signera des aveux mais se rétractera quelques jours plus tard. Depuis, plusieurs théories conspirationnistes évoquent une ingérence du gouvernement fédéral dans l’assassinat du révérend. Un nouveau procès eut lieu en 1999, un an après la mort de Ray, après que Loyd Jowers (propriétaire d’un restaurant non loin du motel) ait révélé à la télévision des détails d’une conspiration de la mafia et du gouvernement. A l’issue, la famille de Martin Luther ne sera plus persuadée de l’implication de James Earl Ray dans l’assassinat.

Aujourd’hui, Martin Luther King reste une figure de la lutte non violente des afro-américains pour leur droit. Le motel de Memphis a été transformé en musée : le National Right Museum et reste une étape incontournable de Memphis. Malgré le fait qu’il soit bien conservé, vous vous demandez sans doute pourquoi une figure telle que Martin Luther King étaient logé dans un simple motel ?

En fait, ce bâtiment était référencé dans le « Green Book », un petit livret qui recensait les différents établissements dans lesquels les noirs étaient autorisés à séjourner (pour une petite séance cinéma, nous vous invitons à regarder le film du même nom qui est très représentatif). Et ce motel faisait parti des plus confortables à l’époque. Vous pourrez visiter la chambre du pasteur mais également revenir sur l’histoire du ségrégationnisme à travers les siècles. Le bâtiment faisant face au motel est également une annexe du musée, c’est de là que serait parti le coup de feu ayant atteint le révérend.

Aux USA, le Martin Luther King Day est un jour férié où les américains célèbrent l’égalité raciale. Les écoles et administrations sont fermées mais les restaurants et magasins restent ouverts. Ce jour reste une fête éducative, et plusieurs événements sont organisés (concerts, lecture, exposition…) autour de la vie et des actions de Martin Luther King. C’est également un Day of service (jour de bénévolat), dédié au service de la communauté : la population est appelée à agir pour les personnes dans le besoin. A New York, une parade se déroule sur la 5°avenue à partir de 13h, et la NBA organise de nombreux matchs ce jour, beaucoup de ses joueurs étant afro-américain.

Nos programmes « Route du Blue Tours » et « Magie du Sud Tours », vous permettront de découvrir cet endroit chargé d’histoire et d’émotions.

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/route-du-blues-tours-72

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/magie-du-sud-tours-119

Martin Luther King est enterré à Atlanta sa ville natale, vous pourrez également visiter dans un notre programme « The Great South Tours ».

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/the-great-south-tours-258