Notre participation au salon Alpes Aventure Motofestival (4-5-6 septembre à Barcelonnette) est l’occasion pour nous de revenir sur nos autres destinations. Nous vous proposons certes, beaucoup de séjour à effectuer au guidon d’une Harley, mais nous avons élargi nos destinations (dans le but de vous proposer un maximum d’évasion) et vous proposons également d’autres façons de concevoir le voyage à moto. Faisons le point les autres destinations :

  • L’ARGENTINE

Cette destination est notre destination phare pour le off-road. Notre programme « Route 40 Tours » est effectuée en BMW GS, pour un périple de 3500km dont 20% de piste !

A l’instar de la Route 66, la Route 40 fait partie de ces routes mythiques à travers le monde qu’il faut avoir parcouru. Elle est un des emblèmes de l’Argentine, traversant le pays du sud au nord, depuis l’extrême sud de la Patagonie jusqu’à la frontière bolivienne, commençant au niveau de mer et pouvant culminer à 4895m d’altitude au col d’Abra del Acay. En 2006, le Route 40 n’était revêtue qu’à 48%, celle-ci étant la plupart du temps à une piste. C’est pourquoi on vous demande une expérience en conduite hors-piste pour profiter au maximum de ce voyage merveilleux.

Entre les cols de haute altitude et ses paysages montagnards, les vallées désertiques, les formations rocheuses majestueuses et les vignobles adossés aux villages typiques, vous en prendrez plein les yeux ! Sans comptez que l’argentine est aussi réputée pour sa viande et sa gastronomie exceptionnelle (sans oublier sa culture viticole très développée !!). Le mieux est encore de vous rendre sur notre site pour découvrir notre programme exceptionnel :

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/argentine/route-40-tours-164

  • L’AFRIQUE DU SUD

Ce n’est pas à proprement parlé une destination off-road pour nous, toutefois, certains cols non goudronnés pourront vous donner quelques sensations ! Là encore, sur notre « Route 62 Tours » nous vous proposons à la location des BMW GS pour profiter au maximum des perles de ce pays.

Cette destination regroupe beaucoup de paysages différents et enchanteurs : montagnes, bords de mer, mais aussi savane pour accueillir les animaux. L’Afrique du sud regorge de joyaux aussi bien culturels que naturels. Et à l’instar de la Route 66, nous vous proposons de prendre la Route 62 qui est également une route mythique. Appelée également Route des vins, elle est l’une des plus longues routes viticoles au monde, puisqu’elle s’étend sur près de 850 km entre Le Cap et Port Elizabeth. Lorsque vous vous enfoncez dans l’arrière-pays, le Klein Karoo vous rappellera sans aucun doute les paysages de Far West Américain (comme vous avez pu le constater lors de notre dernier #FridayQuizz sur Facebook). Par la suite, les vignobles prennent place au cœur des montagnes, des jacarandas et des sources thermales.

Comme on ne pouvait pas vous laisser sur votre faim dans la découverte de ce merveilleux pays, on a décidé de coupler votre périple sur le Route 62 avec un safari au cœur de l’Addo Elephant national Parc, que vous enchainerez avec la Route des jardins et la Route des baleines, pour profiter de tous les joyaux du sud de cet eldorado naturel :

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/afrique-du-sud/route-62-tours-125

  • CANADA

Amoureux de la nature et des grands espaces, n’oubliez pas que nous vous proposons également plusieurs programmes dans ce pays sans commune mesure :

Un programme « Grandeur Nature Tours » chez nos cousins québécois qui vous permet de découvrir toutes les merveilles de cette région francophone. Des villes cosmopolites aux fjord du Saguenay. Vous emprunterez des routes aussi symboliques que le Chemin du Roy, la Routes des Rivières ou encore la Route des baleines, longeant le majestueux St Laurent. Nous y avons ajouté le tour de la région de la Gaspésie, pour une immersion en pleine nature. Alternant entre bords de côte, rives du fleuves et parcs nationaux, votre trajet vous enchantera par l’alternance des paysages observés.

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/canada/grandeur-nature-tours-56

Notre programme « Canadian Dream Tours », vous emmène aux confins du Canada, en Colombie Britannique et en Alberta. Deux régions provinciales réputées pour leurs panoramas majestueux. Là, la nature est plus sauvage, torturée, les montagnes sont plus abruptes et les lacs translucides. En parcourant la route panoramique « Sea to Sky », la promenade des champs de Glace ou encore la Trans-canadian Highway, vous profiterez de points de vue à couper le souffle pour une expérience inoubliable ! Là encore, vous alternerez entre côtes, parcs nationaux et vallées viticoles (eh oui, encore !) et bien sûr découverte de la ville de Vancouver, dont la situation exceptionnelle entre mer et montagne en fait une des plus belles villes du monde !

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/canada/canadian-dream-tours-144

Et grande nouveauté de cette année, nous allons vous proposer un nouveau circuit, cette fois-ci basé sur l’Ontario, une province souvent peu connue. Certes, on y retrouve les villes principales de Toronto et Ottawa, et bien sûr une des merveilles du monde: les chutes du Niagara. Mais c’est aussi un territoire de forêts, de natures sauvages, de côtes escarpées sur des lacs immenses. Vous y retrouverez aussi de l’authenticité en allant à la rencontre des tribus autochtones. Et bien sûr, pour ne pas vous laisser sur votre faim, vous pourrez aller à la découverte des vignobles (pour déguster leurs fameux vin de glace!), et autres microbrasseries…

Sans oublier nos autres destinations : Cuba, le Mexique et l’Australie, que vous pourrez retrouver sur notre site (en cours de mise à jour) :

https://www.american-motors-travel.com/

Nous avons abordé dans notre précédent article sur la Virginie (que vous pouvez retrouver ici) la magnifique Skyline Drive située dans le parc de Shenandoah. Une route au cœur des montagnes comme on les aime, offrant des panoramas à couper le souffle, alors on vous en dit un peu plus cette fois!

La Skyline Drive est une route panoramique de 169 km traversant du nord au sud le parc national de Shenandoah. Cette route faite de montées et de descente à environ 6% culmine à 1120m, pas de quoi nous rappeler les alpes mais de quoi tout de même offrir des panoramas enchanteurs. Vous ne trouverez pas de virages en épingles ici, mais plutôt de jolies courbes, qui peuvent être des courbes aveugles, donc attention! La route est d’ailleurs limité à 35 mph (soit environ 56 km/h!), notamment à cause des nombreux animaux que vous pouvez croiser dans le parc. Et puis après tout, cela permet aussi de profiter des 75 points de vue qui jalonnent la Skyline Drive. Ne manquez pas le Range View Overlook, qui est une plus belle vue du parc. Vous y découvrirez une vue dégagée sur les 22 km de sommets de la chaîne des Blue Ridge Mountains.

Petite info en plus, la région regorge de vignobles, n’hésitez pas à sortir un peu de la route pour une petite dégustation!

Au sud de la Skyline Drive, vous enchaînez directement avec la Blue Ridge Parkway. Une autre route panoramique permettant de relier le Shenandoah Parc à celui des Great Smoky Mountains et la réserve indienne des Cherokee. Son petit surnom ? « La route préférée de l’Amérique », et on comprend pourquoi ! La Blue Ridge Parkway, c’est 755 km de courbes et virages toujours au sommet des Blue Ridge Mountains. C’est aussi un paradis pour faire de la moto, puisqu’il y a très peu de voitures et que les poids lourds y sont interdits! Pas de feux tricolores ou de stop, les seuls arrêts que vous ferez seront pour admirer le paysage. Le début de la Blue Ridge Parkway, notamment dans la région de Roanoke, est plutôt composé de plaines, dans lesquelles vous pourrez admirer des fermes typiques de ces régions aux portes des Appalaches, qui servaient de réserves aux grandes villes de l’Est. Vous y trouverez de jolis témoignages de la vie du début du siècle. Faites d’ailleurs un arrêt à Mabry Mill, un charmant moulin à eau converti en aujourd’hui en éco-musée.

Une centaines de kilomètres plus loin, vous changez d’état pour rejoindre le Caroline du Nord. Vous passerez bien sûr par le viaduc de Linn Cove un des premier viaduc des USA et quoi vous offrira une vue superbe à 180°. Là déjà, le paysage se fait plus montagneux, les courbes se resserrent, les virages s’enchaînent et on monte en altitude. Vous vous dirigez immanquablement vers le point le plus haut de cette scenic drive qui culmine à 1843m. Là encore vous passerez de nombreuses courbes, virages et tunnels pour rejoindre Cherokee, à la porte du Great Smoky mountains National Park. c’est l’occasion de rentrer en contact avec cette nation amérindienne qui fut une des premières à être en contact avec les colons venus d’Europe.

Vous aviez cru que c’était fini? Mais non! vous le savez maintenant on vous garde le meilleur pour la fin : The Tail of the Dragon, littéralement « la queue du dragon ». Autre nom de cette route, the Deal’s Gap: 318 courbes sur 18 km! bref un must pour tous les motards. et si vous n’en avait pas encore assez, continuez Nantahala National Forest pour un dernier bol de nature .

Alors, prêt à affronter le Dragon et les courbes des Blue Ridge Mountains?

n’hésitez pas à nous demander une création sur-mesure pour découvrir cette route majestueuse :

https://www.american-motors-travel.com/voyage_sur_mesure.php

Et bien sûr retrouvez la totalité de nos circuits et events sur le notre site :

https://www.american-motors-travel.com/

Un de nos coup de cœur fut pour la ville de Portland. Une ville verte en constant renouveau, toujours à la pointe de l’innovation. Même si son slogan non officiel reste « Portland is Weird » (Portland est bizarre), c’est une des villes les plus écologiques des USA, et une des plus agréables à vivre avec près de 288 jardins publics et 267 kilomètres de sentiers, vous n’aurez pas à aller bien loin pour profiter de la nature. Et c’est avant tout une ville épicurienne, aimant la nature, la nourriture et les grands espaces. Entourée de montagnes, de rivières et de vignobles, Portland est elle-même très gâtée par la nature, avec des sommets tout proches où l’on skie presque toute l’année, des gorges époustouflantes qui comptent plus de 70 chutes d’eau et des vignobles qui produisent quelques-uns des meilleurs Pinot Noirs du monde.

La ville fut créée en 1843 par 2 pionniers, et fut nommée par le hasard d’un jet de pièce à pile ou face, du nom de la ville d’origine d’un des 2 fondateurs (le gagnant venait de Portland dans le Maine). Elle se développa au départ sous l’égide d’Oregon City, situé à quelques kms en amont et qui était l’ancienne capitale de l’Etat. Mais la ville se développa rapidement en prenant une importance portuaire transportant les marchandises sur la rivière Williamette, supplantant ses principales rivales.

Aujourd’hui, Portland reste la ville principale de l’état de Washington, il est très facile d’y circuler en métro, tram, tram aérien (pour la vue) ou bien, et surtout, à vélo. Pour prendre une bouffée d’air frais et parfumé au cœur de la ville ne ratez pas le Washington Park au sommet des collines ouest de la ville. C’est l’un des parcs les plus vieux et il abrite l’International Rose Test Garden (avec quelques 8000 rosiers) ou encore le Japanese Garden, pour une pause zen avec une vue spectaculaire sur le Mont Hood (volcan au sommet enneigé). Sinon Forest Park, vous offre la forêt dans la ville et pas moins de 113 kilomètres de sentiers pour s’évader.

Portland reste une ville de pionniers, et la Pittock Mansion, vous transportera sur les pas de son histoire, mais vous pourrez également arpenter les musées ou bien les galeries d’Art de l’Alberta Street pour vous imprégner de cette ville foncièrement artistique ! ou bien renseignez-vous sur un de leur nombreux festival qui court tout au long de l’année.

La gastronomie se mêlent aux loisirs tout au long de votre passage dans la ville. Comme nous le disions, la ville est totalement épicurienne et la nature qui entoure portland est généreuse avec les chefs cuisiniers ! La ville est entourée de terres agricoles fertiles, et souvent le menu du jour est dicté par les trouvailles sur les marchés locaux. Et qu’on ne s’y trompa pas quand une ville regroupe un Festival de la Truffe, un festival du fromage et un festival gastronomique, c’est forcément une ville avec une culture culinaire développée ! Bon même, si un des emblèmes de la ville reste le Voodoo Doghnut, où l’on propose entre autres un donut au bacon… mais nous restons aux USA, que diable !

 Pour se désaltérer, on peut compter sur les presque 150 brasseries artisanales qui jalonnent la ville. Au point qu’elle soit surnommée « BEERVANA » ou « Munich sur la Willamette » ! Le mois de juillet est le point culminant de cette production avec l’Oregon Craft Beer Month, dont le sommet est atteint avec l’Oregon Brewers Festival dont nous vous parlions sur Facebook. La ville est également entourée de vignobles et les amateurs de vins ne seront pas en reste. Plus de 40 cépages sont cultivés dans la région, du Pinot noir (emblématique ici) au Riesling, les conditions climatiques de l’Oregon sont propices à toutes variétés. Et on retrouve l’ambiance familiale de nos régions et le plus souvent on s’adresse directement au vigneron pour la dégustation … Si tout le monde n’est pas encore satisfait, peut-être que le quartier de Distillery Row (rangée de distillerie) permettra de contenter tout le monde : de l’eau de vie au wiskey, vous devriez trouver de quoi éveiller les papilles.

Enfin, n’hésitez pas à sortir de Portland, (déjà pour les vignobles), la région regorge de trésors naturels : les gorges du fleuve Columbia, le mont Hood, les chutes de Latourell Falls ou celle de Multnomah Falls….

 Et s’il vous fallait un dernier argument, l’Oregon n’impose pas de taxes de vente (TVA), on y économise donc 5 à 10% en fonction des produits, et pour faire le plein le Woodburn Premium Outlets (plus de 100 magasins) n’est qu’à 30 min au sud de la ville !

Alors prêt pour une escale dans cette chouette ville :

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/pacific-coast-tours-121

ou bien pour un séjour un peu plus long :

https://www.american-motors-travel.com/voyage_sur_mesure.php

Comment passer par Memphis sans visiter Graceland, le manoir qui fut la résidence du King de 1956 à 1977. Pour information, c’est quand même la deuxième demeure privée la plus visitée des USA après la Maison Blanche !

Si les Elvis Week, qui ont lieu tous les ans au mois de janvier (commémorant sa naissance) et au mois d’Août (pour commémorer sa mort), sont forcément des semaines chargées pour le domaine, le reste de l’année, on peut tranquillement visiter la demeure et les expositions adjacentes avec un audioguide (commenté par sa fille Lisa-Marie). A la fois musée et mausolée, monument à la gloire du King et lieu de pèlerinage pour tous ceux qui continuent à vénérer sa mémoire.

La visite commence forcément avec le manoir et qu’il acheta à 21 ans grâce à ses premiers gros cachets (dû au succès de Heartbreak Hotel). Cette grande maison de style « Néocolonial », belle demeure du Sud, ornée d’un portique à quatre colonnes corinthiennes, fut construite en 1939 par les descendants d’une famille de propriétaires terriens installés sur cet emplacement depuis des générations. Composé de plus de 24 pièces, il était assez grand pour loger sa famille, et il y fera venir ses parents, oncles, tantes et cousins. Elvis, y a dépensé près d’un demi-million de dollars pour entièrement le rénover et le remettre au goût du jour (c’est-à-dire dans celui du début des années 60). Ainsi, on y retrouve des salons aux couleurs jaunes, la salle à manger, le salon TV, le billard, mais aussi l’improbable Jungle Room… sans compter le bureau de son père et celui de ses secrétaire pour répondre aux 5000 lettres de fans qu’il recevait par jour… la salle de Racket ball mais aussi la salle des trophées où vous pourrez voir la fantastiques collection de disques d’or et les tenues de concert. Le King mourut dans sa salle de bains de Graceland, le 16 août 1977, à l’âge de 42 ans. Le tour se termine donc par un passage recueilli au jardin de méditation, où l’on retrouve les tombes d’Elvis et de sa famille.

La propriété extrêmement coûteuse, fut ouverte part Lisa Marie au public en 1982, seule façon de pouvoir conserver la maison du roi du Rock and Roll. Seules les pièces du rez-de-chaussée et du sous-sol sont ouvertes à la visite. L’étage était le domaine privé de la famille Presley et il le reste aujourd’hui.

Mais la visite ne s’arrête pas là, et suivant les pass que vous prendrez, vous pourrez également visiter :

  • Le Musée des voitures et des motos d’Elvis Presley

Regroupant plus de 20 voitures et motos du King, parmi lesquels la Cadillac rose, une moto Harley-Davidson, une Slutz Blackhawk, une Dino Ferrari 1975, un cabriolet Cadillac Eldorado 1956, une Rolls Royce Silver Cloud 1966, une Mercedes 280 SL Roadster, une Lincoln Continental Mark II 1956, une Cadillac Fleetwood, ou la MG rouge du film « Blue Hawaii ».

  • Les avions personnalisés d’Elvis

Vous pourrez monter à bord des deux avions d’Elvis, le « Lisa Marie » transformé en véritable maison volante: on y retrouve donc une chambre, une salle de séjour, un salon, une salle de réunion. Le tout bien sûr dans le luxe et la richesse, avec de nombreux détails en or 24 carats. Vous pourrez aussi apercevoir le plus petit Lockheed Jetstar d’Elvis, le « Hound Dog II ».

  • Un musée sur la carrière d’artiste d’Elvis

On y retrouve des centaines d’objets, souvenir de sa carrière, de ses films et de sa vie en générale. C’est le plus grand musée lui étant consacré au monde.

  • Mais aussi plusieurs expositions temporaires, une galerie commerciale 4 restaurants,

De toute façon, vous ne pouvez pas vous y tromper, le boulevard (qui porte son nom depuis 1972), lui est consacré !

Alors prêt à embarquer sur les traces du King ?

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/route-du-blues-tours-72

https://www.american-motors-travel.com/voyage-a-moto/etats-unis/magie-du-sud-tours-119